Permanences au presbytère de Septeuil

Père Joseph : le jeudi

de 10 h à 12 h

Accueil : Mardi-mercredi-vendredi
14 h 30 à 17 h
Jeudi
10h à 12h de 14 h 30 à 17 h

 

Messes de la semaine

Mercredi
16 h 30 à la résidence L. Bellan de Septeuil.
Jeudi
8 h 45 messe à l’église de Septeuil
Vendredi
17 h à la clinique de Goussonville

Malades et personnes âgées

 

L'Eglise croit et confesse qu'il existe, parmi les sept sacrements, un sacrement spécialement destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie : l'onction des malades ;

"Cette onction sainte des malades a été instituée par le Christ, notre Seigneur comme un sacrement du Nouveau Testament, véritablement et proprement dit, insinué par Marc mais recommandé aux fidèles et promulgué par Jacques apôtre et frère du Seigneur" (Concile de Trente DS 1695 ; cf Je5,14-15)

Appelé autrefois l'extrême-onction, comprise ou sacrement des mourants, l'onction des malades est depuis Vatican II, comprise comme étant un sacrement de vie.

C'est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d'épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l'onction d'huile bénite sur le front et en l'imposition des mains Consacrée par l'évêque lors de la messe chrismale annuelle, l'huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps.

Voici les mots  qui accompagnent l'onction avec l'huile sainte sur le front et dans les mains des malades 

"Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint.

Ainsi vous ayant libéré de tous péchés, qu'Il vous sauve et vous relève".

Les malades immobilisés à domicile peuvent demander la visite d’un membre de la Pastorale de la Santé, ou du prêtre. La communion leur est partagée quand ils le souhaitent par un membre de ce service.

Tout chrétien qui souffre d’une maladie sérieuse peut recevoir ce Sacrement soit à domicile (si possible avec la famille) , soit au cours d’une célébration communautaire. A l’hôpital, tout malade peut faire la demande de la visite d’un membre de l’Aumônerie.

 

Le Sacrement des malades sera donné à ceux qui en font la demande le dimanche 11 juin 2017 à 11 h à Arnouville